News

Apprenez à cultiver votre propre potager

0

Le printemps annonce la reprise des travaux de jardinage. Non seulement pour réparer les dégâts de l’hiver, mais surtout en préparation pour l’été. Parmi ces travaux la mise en place du potager. Quoi de plus satisfaisant et de plus économique que de cultiver les aliments qui finiront dans notre assiette! Avec la crise économique, le potager revient à la mode et intéresse de plus en plus de familles soucieuses de leur alimentation.

Privilège qui n’est pas seulement réservé aux propriétaires de jardin; dans un pot vous pouvez aussi faire pousser tomates, radis, oignons, fraises… N’hésitez plus, lancez-vous. Les conseils de nos formateurs en jardinage et en architecture paysagiste vous guideront pas à pas dans la préparation de votre potager.

1) Les premières démarches au potager

Choisir un emplacement

–       Le potager doit être en situation ensoleillée.
Les fruits et légumes ont besoin de soleil pour mûrir convenablement. Orientez votre potager vers le Sud ou l’Ouest. Optez pour un sol bien drainé.

Préparer le terrain :shutterstock_31480669.jpg

–       Désherbez régulièrement le sol de votre futur potager. 
Coupez court les mauvaises herbes puis bêchez la terre et supprimez manuellement toutes racines. Au printemps, c’est le moment d’ajouter un engrais de fond pour enrichir la terre.

Aménager l’espace

–       Adaptez la taille de votre potager à vos besoins et à votre temps libre.

 

2) Les principes généraux d’un potager

“La rotation de cultures”

– Ne plantez pas les même légumes d’une année sur l’autre au même endroit car cela peut causer l’apparition de maladies et parasites ou l’épuisement du sol.

– Alternez la plantation de légumes-fruits (courgette, tomate…) avec des légumes-racines (carottes…) et des légumes-feuilles (blette, laitue…) et n’installez jamais des légumes de la même famille sur le même sol de culture : évitez de planter des haricots après des fèves ou des tomates après des poivrons.

Astuce : Notez, dans un cahier, le plan de vos cultures.

 

3) Combinaison de plantes potagères

Il existe quelques règles simples sur la combinaison de différentes légumes :
- des légumes comme l’ail, l’oignon ou l’échalote ont un effet négatif sur la croissance des légumineuses (haricots et pois).
- les choux n’apprécient pas du tout la proximité des fraisiers et le fenouil est mieux placé loin des carottes.

Diversifiez vos plantations

Légumes-feuilles, légumes-fruits, légumes-racines et légumes-graines. Et surtout, faites-vous plaisir ! Optez pour les légumes faciles à cultiver, on trouve : la carotte, les haricots, les petits pois, l’oignon blanc, le navet,la laitue, le radis, la courgette, la tomate, le concombre…

 

Vous voulez tenter l’expérience dans votre jardin? Savoir comment s’y prendre aux semis et à l’entretien du potager? Pour approfondir vos connaissances, il vaut mieux suivre un cours de jardinage ou d’architecte paysagiste. Vous pourrez échanger votre plan de culture avec le formateur et demander des conseils concernant le choix des légumes. Commencez aujourd’hui à adopter un mode de vie plus sain, avec des légumes bio!

 

 

 

Leave a Reply

Nous prenons votre formation très à coeur!