News

Donnez-vous les chances de réussir!

0

Vous suivez un cours ou pensez à vous inscrire? Cela fait un moment que vous n’avez plus étudié et appréhendez de vous y remettre?  Voici les précieux conseils de Cindy Teys, notre professeur de coaching scolaire afin de vous aider dans votre parcours scolaire.

Avant de commencer l’étude du cours:

1.Je fixe mes objectifs Pourquoi me suis-je inscrit à ce cours ? Qu’est-ce que je veux en faire ?  Qu’est- ce que je veux devenir ? Pour quand ? Je mets mon objectif par écrit. Exemple : « J’étudie le cours et je réussis l’examen de coaching scolaire pour le 31 décembre afin de démarrer mes recherches d’emploi ou de nouveaux clients pour janvier. » Ensuite, je note pourquoi je veux atteindre cet objectif. Je note au moins 10 motivations. Je garde mon objectif dans mon cours ou l’affichage dans mon bureau afin de pouvoir le lire chaque jour.

2. Je planifie Quelles sont les différentes étapes pour arriver à cet objectif ? Etudier le cours et faire les exercices, Approfondir les sujets qui m’intéressent par des lectures ou en recherchant des sources complémentaires, Faire un stage, Passer l’examen     Je reprends chaque étape et je me fixe des sous-objectifs. Je parcours l’ensemble du cours afin d’avoir une idée du nombre de chapitres et d’exercices à effectuer. J’établis des objectifs que je peux réaliser en 30 jours. S’il y a 6 chapitre, je pourrais par exemple me fixer l’objectif d’étudier un chapitre par mois. Je note mes sous objectifs dans mon agenda et je bloque dans mon agenda des moments que je consacre au cours. Je prévois chaque mois, un petit moment dans mon agenda pour évaluer mes progrès et l’état d’avancement de mes objectifs. J’ajuste mon plan d’action si nécessaire. Je m’offre une petite récompense à chaque fois que j’atteints un objectif (activité que j’aime, petit cadeau…)

3. Je me présente Je contacte mon professeur pour me présenter et lui faire part de mes objectifs. Je lui pose mes éventuelles questions.

Pour chaque session d’étude:

1. Je me concentre. Je me relaxe avant de commencer à travailler. Le stress n’est pas l’ami de l’apprentissage.  J’élimine les distractions (télévision éteinte, facebook et autres réseaux ou messagerie fermés, bureau rangé et le plus vide possible, je garde uniquement ce dont j’ai besoin pour travailler et de l’eau). J’ouvre quelques minutes la fenêtre pour aérer.  Je commence par me centrer. Pour ça, je fais quelques  mouvements ou un exercice de respiration. Je peux aussi mettre de la musique classique.  Je relis mes objectifs généraux.   Je bois un grand verre d’eau.

2. Je fixe mon objectif pour la période de travail. Exemple : «  Je fais la synthèse du chapitre 1 du cours en 60 minutes »

3. Pour chaque sujet, je réfléchi au sens et à l’utilité. Pourquoi je veux apprendre ça ? A quoi ça va me servir ?

4. Je me mets au travail en utilisant des stratégies qui correspondent à mon profil. Est-ce que j’ai plutôt besoin de voir, d’entendre, de ressentir pour comprendre ? Je pense à utiliser tous mes sens : visuel (schémas, images, dessins, vidéos…), auditif (lire à voix haute, raconter une partie du cours à un ami…), kinesthésique (lire en marchant, faire des mouvements, mimer,  manipuler le cours…)

5. Je fais des pauses (toutes les 45 à 90 minutes) et je pense à boire régulièrement de l’eau. Si j’ai faim, je mange un fruit ou quelques fruits secs. Je ne reste pas assis pendant la pause. Je bouge.

6. Je planifie mes révisions (minimum 5 si je veux retenir et pouvoir mettre en pratique). Une heure après avoir travaillé mon cours, je prends 5 minutes pour voir ce dont je me souviens. Je fais par exemple un rapide schéma ou j’explique à haute voix sans regarder dans mon cours. Ensuite, je vérifie si je n’ai rien oublié. Je fais la même chose le lendemain, une semaine après, 1 mois après, 3 mois après et 6 mois après. En faisant cela, je m’assure de retenir à long terme et pas seulement pour l’examen.

7. J’utilise ce que j’ai appris dans les 24h qui suivent mon étude (expliquer à quelqu’un ; expérimenter en faisant un exercice…)

8. Je ne reste pas dans l’incertitude. Je contacte mon professeur si j’ai des doutes et je lui demande du feed-back sur mes travaux.

Leave a Reply

Nous prenons votre formation très à coeur!