blog-post

5 conseils pour un potager en pleine forme

Vous avez le main verte et vous rêvez d’avoir un potager encore plus beau? Si le jardinage vous passionne, et que vous pensez à votre jardin toute la journée, avez-vous déjà envisagé de passer du côté professionnel du jardinage ? Si oui, voici déjà quelques conseils pour améliorer votre système de plants et donner une structure plus avancée à votre potager, et peut-être développer votre vocation.
 
Quand planter ?
 
La saison des plantations commence en février. Mais attention, si vous vivez dans le nord, mieux vaut ne pas vous précipiter, car une chute de température pourrait ruiner vos plants. Il est donc conseillé d’attendre les beaux jours pour commencer votre potager.
 
Endurcir les plants
 
La plupart des plants de légumes viennent de serres chauffées et ne sont pas adaptés aux conditions climatiques extérieurs. Vous devez donc les endurcir. Commencez par les sortir à l’extérieur en journée seulement, puis abritez les pour la nuit. Pour la plantation, choisissez une journée où le ciel est couvert et où il ne fait ni trop chaud ni trop froid, pour que les plants ne souffrent pas de la transition.
 
Enterrer ou pas le collet
 
Le collet est la partie de la plante qui se situe entre la tige et les racines.
Pour des chicorées et des laitues, laissez voler le collet au niveau du sol afin qu’il ne pourrisse pas; tandis que pour des choux, fenouils, bulbeux, céleris raves, enterrez le collet pour favoriser le grossissement des racines ou de la base des feuilles, et leur assurer une meilleure tenue.
 
Planter à la bonne profondeur
 
Les légumes se plantent différemment en fonction de leur manière de grandir:
Pour les tomates, les poivrons et les aubergines, enterrez la base des tiges pour augmenter le nombre de nouvelles racines; pour les cucurbitacées (melon, courgettes, courges, …), recouvrez le plant d’un peu de terre pour laisser les tiges courir sur le sol; enfin, plantez vos poireaux profondément afin que leur tige soit longue et blanche.
 
Raccourcir les feuilles et les racines
 
Les végétaux évacuent l’eau par leurs feuilles, mais chez les jeunes plants, les racines ne sont pas encore capables de compenser cette perte en eau. Coupez donc les grandes feuilles d’un tiers de leur taille pour les choux, les salades et les poireaux.
À l’inverse, si les racines deviennent trop vigoureuses, trop longues ou gênantes, raccourcissez-les de moitié pour vos poireaux et autres plants à racines nues.
 
Aller plus loin …
 
Si un petit potager ne vous suffit pas et que vous rêvez de grands espaces verts à aménager, le mieux est de vous former pour devenir jardinier professionnel. Vous pourrez ainsi profiter de votre passion chaque jour et appliquer votre créativité et votre savoir-faire sur différents terrains. Vous aurez alors autant de jardins à découvrir et à embellir que vous aurez de clients !

Partager

INSCRIVEZ-VOUS CONTACTEZ-NOUS