blog-post

Directeur financier : entre expertise et management.

Un directeur financier doit disposer à la fois de compétences financières et manageriales. Il doit donc apprendre à trouver un équilibre entre les différentes facettes de son poste. Afin de développer ses compétences et d'évoluer dans son entreprise, le moyen le plus simple est généralement de se former.
 
Un expert avant tout
 
En plus de ses tâches quotidiennes liées à son expertise ( généralement la gestion ou les finances), le directeur financier occupe également un poste important au sein de l'entreprise. Il gère les crédits et le budget, la relation avec les banques, etc mais il est également manager. En fonction de la taille de l'entreprise, la répartition entre le management et l'expertise financière fluctue fortement Dans les petites entreprises notamment, les ressources humaines étant limitées, il doit s'occuper de missions plus précises tout en jouant son rôle de manager. Aun sein d'une entreprise plus importante, le management représente une part plus imortante de son travail. Il doit pouvoir déléguer tout en guardant une vue claire sur la situation financière de l'entreprise.
 
La gestion financière
 
Expert du budget et de tous les aspects financiers, le directeur financier peut se spécialiser dans différents domaines. Si l'entreprise possède un capital à investir, il peut développer ses compétences en Conseil en investissements. Il peut également se spécialiser dans la gestion des salaires en maitrisant parfaitement les règles du Payroll belge. Quelque soit sa spécialisation, il offre ainsi à son entreprise des compétences supplémentaires rapidement.
 
La gestion du management 
 
Le directeur financier ne s'occupe donc pas uniquement du management. Afin de pouvoir être efficace et rester à jour sur tous les dossiers, il faut trouver des solutions efficaces pour assurer la gestion d’équipe en permanence sans que cela devienne trop chronophage. Voici quelques idées pour vous aider à réussir cet exercice :
  • Encourager une communication claire et collective afin que les informations circulent plus facilement et plus rapidement ;
  • Préférer  individuelle ;
  • Créer et partager un agenda des réunions et des entretiens sur le long terme, afin que chacun puisse s'organiser et gérer son timing ;
  • Définir l'ordre du jour des réunions à l'avance et le transmettre à l’équipe afin que chacun puisse préparer efficacement.

Partager