blog-post

Construction et rénovation : qu’en est-il des métiers moins classiques ?

Il est communément admis que l’immobilier reste une valeur sûre. Ainsi il est courant d’acheter ou de faire construire un appartement ou une maison une fois que les finances le permettent. Lorsque nous parlons construction ou rénovation, nous pensons immédiatement à des corps de métiers comme maçon ou architecte. Cependant, il existe une multitude de professions moins connues, mais offrant tout autant de possibilités de carrière. Il vous suffit de suivre une formation et ces emplois vous tendent les bras.
 
  1. Architecte paysagiste
L’architecte paysagiste s’approprie les espaces verts pour les transformer en fonction de nombreux paramètres comme la topographie, le climat, les attentes et le budget du client, privé ou public. Il commence par dessiner un plan afin de déterminer quelles seront les ressources nécessaires ainsi que les difficultés. Il s’occupe également de la partie administrative. Une fois le plan établi, il organise les travaux, s’emploie à trouver et à engager le personnel qualifié.
Il est présent tout au long du projet jusqu’à ce qu’il aboutisse. En cas de problème, il doit pouvoir proposer des solutions ou des alternatives.
Si l’espace est déjà aménagé, il peut intervenir pour l’entretien.
Il ne faut pas confondre jardinier et architecte paysagiste. En effet, le jardinier se charge de l’aspect plus manuel.
 
  1. Électrotechnicien
Électrotechnicien est un métier d’analyse, de conception, d’installation, de maintenance des applications électriques. Il est ainsi capable d’étudier un habitat afin de déterminer quelle sera l’installation électrique la plus adéquate. Il pourra ensuite l’installer lui-même et s’assurer au quotidien que tout fonctionne correctement grâce à des appareils de mesure notamment.
Une mauvaise installation électrique dans une habitation est un énorme risque non seulement d’électrocution, mais également d’incendie pour ses habitants. Cette activité requiert donc des connaissances précises et une rigueur professionnelle.
Cet expert de l’énergie peut exercer son métier dans de nombreux secteurs, comme la mécanique, le bâtiment, la robotique, etc.
 
  1. Styliste d’intérieur
Un styliste d’intérieur crée et transforme des espaces intérieurs en fonction des besoins et des bourses de ses habitants ou de ses usagers. Il doit également tenir compte de l’espace disponible. L’objectif est de faire transparaître dans l’environnement la philosophie de la personne avec esthétisme. Il est également possible de mélanger les styles avec goût et savoir-faire.
Il ne s’agit pas seulement de rénover une pièce, mais parfois aussi de vieux meubles.
Il établit donc les plans et le budget avant de s’occuper du chantier.
Il est primordial qu’il se tienne informé des dernières tendances.

Partager