blog-post

Horeca et services de restauration : de nouvelles façons de manger

Les établissements Horeca sont nombreux et le secteur constitue à ce titre une des activités économiques les plus importantes. Ce domaine regroupe un grand nombre d’emplois différents comme barista, restaurateur, traiteur, sommelier, etc. Si l’aventure de l’Horeca vous tente, vous trouverez certainement un métier qui vous correspond parfaitement.
Cependant, le client est roi et attend un service impeccable. Ce service irréprochable ne peut être apporté que par des professionnels bien formés. De plus, le consommateur est souvent à la recherche d’originalité. Pour cette raison, les restaurants redoublent d’efforts pour apporter de nouvelles idées. C’est ainsi que sont nés ces différents concepts auxquels vous pourriez adhérer avec votre prochain emploi dans l’Horeca :
 
  • Pop-up
Les restaurants pop-up caractérisent parfaitement le goût de l’éphémère, caractéristique de notre société à la culture de l’instant. Un chef prend possession d’un lieu et propose des plats pour une durée limitée. Cette technique permet, pour le restaurateur, de tester de nouvelles cartes avec des recettes innovantes en prenant moins de risque qu’avec un établissement classique. Le client, lui, appréciera aussi le privilège et le changement. La découverte des saveurs et des lieux attisera sa curiosité. Avec ce genre de formule, il est impossible de tomber dans la routine. En outre, ce concept n’est pas réservé uniquement à la haute gastronomie, même les petits restaurants s’y mettent. Toutes les bourses peuvent donc céder à la tendance. C’est un concept qui aidera particulièrement si vous souhaitez faire connaître votre établissement. Il est également intéressant lorsque vos cuisines sont en travaux mais que vous ne souhaitez pas arrêter votre activité.
 
  • Food truck
Ce concept issu des États-Unis s’inscrit dans la pure tradition de la street-food. Un camion sillonne les rues d’une ville afin d’offrir ses talents culinaires. Il s’agit souvent de nourriture saine préparée sur le pouce pour proposer des plats toujours frais. Il existe des food trucks pour toutes les cuisines. L’idée plaît tellement aux consommateurs que de nombreux festivals de food-trucks rassemblant parfois presque une centaine de camions ont lieu. Bruxelles accueille ainsi chaque année le plus grand festival de ce genre au monde ! L’investissement est également moins important pour le restaurateur puisqu’il faut « juste » acheter un camion aménagé, pas besoin de salle ou de serveur.
                                                                                                                                                    
  • Livraison à domicile
Fini le temps où il fallait réserver et s’y prendre bien à l’avance pour espérer avoir une table dans un restaurant tant prisé ! Dorénavant grâce à des plateformes telles qu’Uber Eat, Deliveroo ou Takeaway.com, le consommateur peut se faire livrer à peu près tous les plats qu’il désire au travail ou à son domicile. Un restaurant trois étoiles Michelin en pyjama dans son canapé, c’est possible ! Et pour le professionnel, il s’agit de nombreux clients supplémentaires sans devoir agrandir son restaurant. Les bénéfices sont donc conséquents et partagés. Certaines enseignes ne possèdent même pas de salle et ne proposent que des plats à livrer. Elles réduisent ainsi leurs frais liés à la location d’un lieu adapté tout en touchant un très grand nombre de personnes.
 
  • Fastgood
Le fast-food n’a plus le vent en poupe et dorénavant le fastgood semble prendre sa place. Ce concept voit le jour à Bruxelles au début des années 2000 avec la chaîne Exki. Le principe est d’allier rapidité et nourriture saine. Ces établissements mettent en avant le biologique, le local, la fraîcheur des produits, la traçabilité… La restauration rapide privilégie ainsi la qualité et le goût en réinterprétant les classiques. Le gérant de ce genre d’endroit verra donc très vite un retour sur investissement étant donné le succès grandissant de ce concept.
<

Précédent blog

Coiffure : maitriser les techniques de l'art capillaire
>

Suivant blog

Comment optimiser son commerce de détail ?
Share This Article If You Liked It :)