blog-post

De l'importance de se cultiver

« On peut très bien vivre sans la moindre espèce de culture » disait Desproges, avant d’ajouter judicieusement : « quand il a écrit Hamlet, Molière avait-il lu Rostand ? Non. »
 
Derrière son humour ravageur, Pierre Desproges nous enjoignait à réfléchir sur l’importance de la culture dans notre société. Il m’arrive moi-même souvent de me poser la question : « à quoi bon lire Proust quand je pourrais faire bien d’autres choses plus utiles comme investir dans l’immobilier par exemple ? ». Car il est clair que cette activité n’a pas d’apport concret immédiat, alors à quoi bon nous cultiver ?
 
 
Commençons de suite par nous ôter de la tête la question de la nécessité. Oui on peut vivre sans culture, cela ne nous empêchera pas de nous lever le matin. Mais pour qui désire s’épanouir, la culture est essentielle : elle représente notre ouverture à l’univers qui nous entoure, à ses multiples richesses, à ses innombrables détails. Se cultiver, c’est se confronter au monde, aux diverses subjectivités qui constituent une société. C’est avant tout s’intéresser à l’autre, à la différence, pour se remettre en question soi-même et découvrir l’infinité de possibilités qui constituent la vie. Surtout, la culture est une richesse qui nous permet d’habiter le monde autrement, en augmentant notre créativité.
 
Plus concrètement, la culture peut s’avérer utile dans beaucoup de domaines professionnels, sans qu’ils y soient forcément liés. Elle permet d’enrichir son bagage de connaissances, et en conséquence, de pouvoir proposer des choses multiples et originales à ses clients. Prenons des exemples concrets. En cuisine, ce n’est pas en mangeant chaque jour la même chose que l’on pourra inventer de nouveaux plats. C’est en goûtant divers recettes, en testant de nouvelles saveurs, venues d’ici ou d’ailleurs, que l’on pourra trouver de nouvelles idées pour enrichir la carte de son restaurant. De même, admettons que vous travaillez dans le secteur du tourisme : il existe des centaines d’agence qui proposent les mêmes types de voyages, les mêmes parcours dans des villes bondées d’autres touristes qui font la même chose que vous. En approfondissant vos connaissances sur un pays, une ville, vous serez capable de proposer des expériences originales à des gens qui n’attendent que de découvrir de nouvelles choses. Enfin, si vous souhaitez travailler dans le domaine du marketing, une culture élargie sera plus que nécessaire afin de nourrir votre imaginaire, et celui de potentiels clients. Plus vous aurez de connaissances, et plus vous serez apte à toucher n'importe quel public, mais aussi à le surprendre, en détournant le sens d'un chef d'oeuvre à votre sauce par exemple ! 
 
 
Se cultiver, c’est se libérer par la connaissance : apprendre à réfléchir grâce sur la vie grâce à des points de vues différents, mais aussi pouvoir proposer des idées originales dans son domaine d’activité.
 

Partager