blog-post

Les indispensables du débutant en couture

La couture fait de nombreux adeptes, allant du simple raccommodage de pantalon à la création de vêtements sur mesure, elle nécessite quelques conseils de base pour pouvoir se lancer correctement.
Dans ce domaine, le matériel est primordial, et il ne faut pas hésiter à investir dans du bon matériel, même un peu cher, car le contraire risque de vous dégoûter rapidement de la couture. Il existe des machines à coudre manuelles et électriques, l’idéal serait de commencer avec une manuelle, qui vous permet de mieux comprendre la couture car vous devez tout gérer (de plus, une bonne machine électrique est plus chère). De même, pour débuter, pas besoin d’investir dans une surjeteuse (machine qui permet de couper le tissu, le piquer et le surfiler en un seul passage) , il vaut mieux attendre de savoir si vous aimez réellement la couture : après, elle s’avère être un élément complémentaire indispensable vous permettant d’obtenir de belles finitions et d’embellir vos travaux.
En ce qui concerne la mercerie, voici les indispensables :
- le fil (privilégiez le polyester car le coton rétrécit un peu au lavage) 
- les aiguilles (optez pour de la bonne qualité et des épingles fines pour ne pas abîmer les tissus)
- de bons ciseaux pour réaliser des coupes parfaites (attention à ne pas émousser les lames en coupant du papier également)
- des outils de marquages pour délimiter (crayon ou craie pour tissu)
- et enfin : un découd-vite se révèle vite indispensable pour enlever une couture malencontreuse, surtout lorsque vous débutez !
Enfin, pour commencer, il faut savoir choisir son tissu : en priorité des tissus rigides et simples, plutôt que fluides (exemple : la soie) car ils sont beaucoup plus simples à travailler, l’objectif étant avant tout de vous faire la main. Pensez toujours à laver vos tissus avant de les coudre (en effet, beaucoup de tissus ne sont pas traités et risquent de changer au premier lavage). Il est également indispensable de repasser vos tissus entre chaque étape de couture, afin d’aplatir les marges, et mettre en forme le tissu. Pour finir, n’oubliez pas de vous armer de patience, maître-mot de la couture, qui s’apparente à un réel travail d’orfèvre.
 
 

Partager