blog-post

Cinq bonnes raisons d'apprendre une langue

Il existe de nombreuses bonnes raisons pour commencer à apprendre une langue. Voici un top 5 pour lequel il faut s’y mettre sans plus tarder !
  1. Un cerveau en forme !
L’apprentissage des langues améliore la mémoire. En effet, le cerveau est un muscle qui a besoin d’entraînement. Lors de la pratique d’une langue, il faut rechercher le vocabulaire, la phonétique, la grammaire… Cet exercice cérébral aide à garder le cerveau agile et rapide. La structure du cerveau est modifiée par la croissance de plusieurs zones du cerveau, ce qui le rend plus efficace.
Les capacités cognitives peuvent ainsi se développer. Selon le journal Annals of Neurology, les polyglottes possèdent un esprit plus vif, notamment lorsqu’ils vieillissent. Ils ont plus de facultés cognitives après 70 ans. Ils possèdent une plus grande intelligence et une facilité au niveau de la lecture.
L’activité cérébrale est stimulée et une réserve cognitive se constitue. Pour cette raison, le risque d’être atteint d’une maladie neurodégénérative, comme la maladie d’Alzheimer, est également réduit. Des études montrent qu’en moyenne, la maladie apparaît cinq ans plus tard.
 
  1. C’est bon pour le moral !
L’étude des langues stimule une partie du cerveau appelée « striatum ventral », c’est-à-dire le centre de la récompense. Cette zone s’active lorsqu’une personne éprouve du plaisir, comme en mangeant du chocolat par exemple.
Il s’agit aussi d’un challenge personnel. Le sentiment de progrès et de maîtrise d’une langue provoque un sentiment d’épanouissement et d’accomplissement, ce qui rend heureux. Cette activité permet de gagner en confiance et d’avoir une meilleure estime personnelle.
 
  1. Un outil multitâche !
Les polyglottes possèdent la capacité d’alterner entre plusieurs langues, plusieurs systèmes, avec une facilité déconcertante lorsqu’ils doivent parler ou écrire. De la même manière, ils peuvent rapidement changer de tâches ou les effectuer simultanément. En effet, le cerveau possède un meilleur sens des priorités et a plus de facilité pour distribuer les différentes informations, favorisant l’une ou l’autre en fonction de la nécessité. Le système qu’ils utilisent quotidiennement pour se concentrer et réprimer leurs pulsions fonctionne plus efficacement.
 
  1. Une meilleure prise de décision !
Selon une étude du Journal of Neuroscience, les polyglottes se sont acquittés plus vite et en utilisant moins d’énergie d’une tâche impliquant leur flexibilité cognitive que les autres participants. Ils réagissent donc mieux aux imprévus. Ils perçoivent les nuances et pèsent le poids des mots en fonction du contexte. Ils possèdent également moins de préjugés. Cette compétence les aide à prendre des décisions plus rapides et plus rationnelles.
 
  1. Vie sociale et vie professionnelle épanouies !
La connaissance d’une langue permet d’aller vers les autres et de se faire des amis tout autour de la planète. Le dialogue directement avec les natifs est plus enrichissant, notamment dans le domaine de la culture. Un interlocuteur allophone sera plus enclin à faire confiance et à aider un étranger qui essaie de parler sa langue.
De plus, les employés maîtrisant plusieurs langues ont plus d’opportunités professionnelles non seulement parce que la zone géographique de recherche d’emploi s’élargit, mais également parce que la communication est plus efficace et touche un plus large public. Ils gagnent également, en moyenne, un salaire plus élevé.

Partager

INSCRIVEZ-VOUS CONTACTEZ-NOUS