blog-post

Cuisiner : C’est bon pour la santé !

Cuisine et santé sont intimement liées, c’est bien connu. Mais au-delà de ce que l'on mange, le fait de le préparer soi-même a également énormément d’importance. S’impliquer dans la préparation des repas permet de comprendre les enjeux essentiels de l’alimentation et d’adopter de bonnes habitudes.
 
Mieux connaitre les aliments
En vous mettant à la cuisine, vous devrez naturellement vous intéresser aux aliments et à leurs propriétés. Vous allez apprendre à connaitre leurs valeurs nutritives et à les associer pour créer un repas équilibré. Vous pourrez ainsi éviter certaines mauvaises habitudes et prendre conscience des besoins de votre corps. Il faut bien un premier pas pour apprendre à courir ! Eh bien c’est en cuisinant qu’on apprend à comprendre l’alimentation ! Vous pourrez également maitriser la saisonnalité des aliments et adapter votre alimentation aux rythmes des saisons. Vous souhaitez maitriser les bases de l'alimentation et pouvoir aider d'autres personnes à équilibrer leur alimentation ? Découvrez le métier de coach en nutrition. Vous pouvez également vous spécialiser en fonction des personnes que vous souhaitez accompagner : nutrition du sportif, nutrition pour enfants ou encore vous tourner vers une alimentation plus naturelle.
 
Faire de la cuisine un moment de détente
Laissez parler votre créativité, tentez des expériences, amusez-vous. La cuisine doit être un plaisir. Pour certaines personnes, rentrer chez soi et se charger de la préparation des repas peut s’avérer une punition. C’est une habitude difficile à changer. Dans ce cas, il vaut mieux faire les choses simplement, maitriser quelques classiques, pourquoi pas prendre quelques cours et l’aisance viendra petit à petit.  Une fois les bases acquises, vous pourrez laisser libre court à votre imagination.
 
Cuisiner avec ses enfants : un plus pour leur éducation
Dès le plus jeune âge, il est vivement recommandé de cuisiner avec vos enfants ! Vous pourrez ainsi éveiller leur curiosité et leur créativité. Plus ils participeront, plus ils auront envie de gouter ce qu’ils ne connaissent pas et ils acquerront ainsi de bonnes habitudes alimentaires. Acquises très tôt, les bonnes habitudes alimentaires sont généralement reproduites à l’âge adulte. De même, les mauvaises habitudes de l’enfance se retrouvent régulièrement à l’âge adulte. Donnez donc le goût des bonnes choses à vos enfants et faites de la préparation un moment de partage et de découvertes !

Partager

INSCRIVEZ-VOUS CONTACTEZ-NOUS